Les États-Unis, la Russie, la Chine et le Pakistan se rencontrent pour discuter de l’Afghanistan alors que la crise humanitaire s’aggrave

Des représentants des États-Unis, de la Russie, de la Chine et du Pakistan se sont rencontrés ce jeudi pour discuter de l’Afghanistan au sujet de l’aggravation de la crise humanitaire sur le terrain et des mois après la prise du pouvoir par les talibans.

Plus de 14 millions d’Afghans sont menacés de famine à court terme selon le Programme alimentaire mondial. 

Les représentants de ces quatre pays connus sous le nom de troïka élargie ont également « rencontré de hauts représentants des talibans en marge » de cette réunion à Islamabad, selon une déclaration conjointe en 15 points publiée par le ministère pakistanais des Affaires étrangères.

La réunion intervient quelques semaines après qu’une discussion similaire a eu lieu à Moscou, à laquelle les États-Unis n’ont pas participé. Le représentant spécial américain Tom West a assisté aux pourparlers prolongés de la troïka ce jeudi.

La troïka élargie a exprimé sa profonde préoccupation concernant la grave situation humanitaire et économique en Afghanistan et a réitéré son soutien indéfectible au peuple afghan », et « se félicité de la fourniture urgente d’une aide humanitaire par la communauté internationale à l’Afghanistan et a exprimé sa grave préoccupation face au potentiel d’un effondrement économique et une aggravation significative de la crise humanitaire et une nouvelle vague de réfugiés. »

Laisser un commentaire