Honduras/Présidentielle : arrestation d’un candidat, accusé de blanchiment d’argent et meurtres

Le capitaine à la retraite de l’armée hondurienne, Santos Rodriguez.

Un capitaine en retraite de l’armée hondurienne, Santos Rodriguez, candidat à l’élection présidentielle et témoin de l’accusation aux Etats-Unis contre Tony Hernandez, frère de l’actuel président, Juan Orlando Hernandez, a été arrêté jeudi par les autorités honduriennes qui l’accusent de blanchiment d’argent du trafic de drogue et de meurtres.

Le président sortant et plusieurs des candidats à la présidence du Honduras font face à des accusations de corruption et d’implication dans le trafic de drogue.

Laisser un commentaire